Clinton Health Access Initiative

Program Manager, Health Financing, Burkina Faso

Country
Burkina Faso
City
Ouagadougou
Type
Full Time
Program (Division)
Country Programs - Burkina Faso

Overview

[Scroll down for English]

 

À propos de CHAI

 

Fondée en 2002 par le président William J. Clinton, la Clinton Health Access Initiative (CHAI) est une organisation de santé globale qui s'engage à renforcer les systèmes de santé dans le monde entier et à élargir l'accès aux soins et aux traitements contre le VIH/sida, le paludisme et d'autres maladies. CHAI agit comme un catalyseur pour mobiliser de nouvelles ressources et optimiser l'impact de ces ressources sur le terrain afin de sauver des vies, grâce à une meilleure organisation des marchés du médicament et autres consommables médicaux et à une gestion locale plus efficace. CHAI ne gère pas de programmes indépendants des systèmes nationaux et ne met pas en place pas de systèmes de santé parallèles. Au lieu de cela, CHAI répond à l'invitation des gouvernements pour les appuyer sur leurs priorités. Nous nous concentrons sur l'impact à grande échelle et avons obtenu des accords de réduction des prix pour divers traitement dans plus de 70 pays, y compris la réduction des coûts des tests de laboratoire de charge virale à hauteur de 50% en Afrique du Sud. Les équipes de CHAI travaillent avec plus de 30 gouvernements pour s'attaquer à aux obstacles majeurs à des soins de santé efficaces.

 

À propos du programme

De par sa stratégie de financement de la santé pour la couverture sanitaire universelle, CHAI apporte son appui aux gouvernements en participant aux activités suivantes : (1) la définition des priorités et la conception des paquets de soin, (2) l'investissement dans la mise à niveau des systèmes de santé afin de fournir un ensemble optimisé de services, et (3) le renforcement ou l'amélioration des mécanismes de financement publique par le biais de la gestion des finances publiques et de réformes du financement de la santé. À la demande des gouvernements, notre stratégie de financement de la santé s'étend pour inclure des travaux sur les systèmes et la gestion de la santé, en mettant l'accent sur la mise en place de systèmes de soins de santé primaires. Ce travail s'appuie sur l'expérience de la CHAI en matière de SRMNEA, de financement et de ressources humaines pour la santé.

 

Au Burkina Faso, l’équipe CHAI financement de la santé appui le gouvernement à assurer la pérennité financière et la mise à l’échelle de réformes publiques ambitieuses, y compris de gratuité des soins pour les femmes et les enfants de moins de 5 ans, et à renforcer le système de santé en particulier au niveau des soins primaires. Pour se faire, le gouvernement s’est engagé à améliorer la coordination des ressources extérieures et la gestion des ressources publiques pour plus d’impact et d’efficiences. CHAI apporte son appui par le biais d’activités de renforcement des mécanismes de planification et de budgétisation, pour une meilleure hiérarchisation des besoins, ainsi de gestion des ressources, pour une meilleure efficacité du niveau central jusqu'aux structures de soins de santé primaires (SSP). L'objectif final est que les ressources nécessaires soient disponibles et utilisées efficacement à tous les niveaux du système jusqu’aux établissements de soins de santé primaires, afin d'améliorer la disponibilité et l'utilisation des services essentiels et d'améliorer la santé de la population.

 

Dans le cadre de ce travail, CHAI collabore avec le gouvernement du Burkina Faso, y compris aux niveaux central et périphérique, et aide à cartographier les principaux goulets d'étranglement qui conduisent à une utilisation inefficace des ressources intérieures et extérieures, à concevoir des systèmes de financement de la santé renforcés pour remédier à ces goulets d'étranglement et à aider le gouvernement à mettre ces systèmes en œuvre. Dans le cadre de son appui, CHAI cherche à renforcer les capacités institutionnelles des institutions gouvernementales concernées et met l'accent sur une meilleure utilisation des données probantes pour la prise de décision.

 

Rôle et responsibilités

 

Ce poste offre une occasion unique de travailler en étroite collaboration avec un gouvernement qui s'est engagé à assurer l'accès universel aux soins de santé par le biais de réformes historiques et novatrices. CHAI recherche un/une program manager ayant une expérience de gestion et des capacités d'analyse poussées pour fournir un soutien intégré au ministère de la Santé (MOH) et au ministère des Finances (MOF). Le/la program manager sera basé à Ouagadougou et interagira avec les principaux acteurs du gouvernement, les bailleurs de fonds, et le reste de la communauté locale et internationale au Burkina Faso. Selon le profil des candidats, l’équipe de recrutement pourra considérer un recrutement en tant que Senior Program Manager.

 

Le/la program manager sera le contact clé du ministère de la santé et dirigera une équipe de quatre associés/associés seniors. Il/elle sera responsable de tous les volets du financement de la santé et veillera à la bonne exécution des tâches décrites ci-dessus et à la réalisation de produits de haute qualité. Comme les programmes de CHAI sont relativement nouveaux au Burkina Faso, le/la program manager jouera également un rôle clé dans l'élaboration des futurs projets de financement de la santé et dans la promotion de nouvelles initiatives. En plus de gérer l'équipe et de concevoir et diriger les activités de financement de la santé de CHAI dans le pays, il/elle fournira des conseils stratégiques aux principaux homologues gouvernementaux en matière de financement de la santé et, sur demande du gouvernement, il/elle devrait devenir, avec son équipe, un conseiller de confiance pour un ensemble d'acteurs gouvernementaux.

 

CHAI s'attend à ce que les défis auxquels le gouvernement est confronté évoluent au fil du temps. Le travail sera donc diversifié et le poste exige une forte capacitée d'adaptation et de réflexion créative.

 

Selon le profil des candidats, l’équipe de recrutement pourra considérer un recrutement en tant que Senior Program Manager.

 

Responsibilities

• Gérer une équipe de 4 ou 5 analystes/analystes seniors ayant des parcours professionnels et éducatifs divers et travailler avec les RH pour diriger et soutenir les initiatives de gestion des talents.
• Agir en tant que conseiller clé auprès des parties prenantes du gouvernement et les appuyer dans la conception et la mise en œuvre de stratégies de financement de la santé. Ceci inclue l’amélioration de la coordination des ressources extérieur et de la gestion des financements publiques afin d’assurer une mise à l’échelle des reformes phares du ministère de la santé et le renforcement du système de santé. L’assistance technique impliquera un appui pour le renforcement des institutions et des systèmes de gestion ainsi que pour l'achat stratégique.
• Superviser et coordonner les activités dans les multiples domaines de travail dans le financement de la sante, y compris pour une meilleure coordination des ressources extérieures et une gestion efficiente des financements publiques, et veiller à ce que les exigences en matière de suivi, d'évaluation et de rapports aux donateurs du programme soient respectées ;
• Assurer la mise en œuvre et l'exécution des programmes d'interventions de haute qualité et orienter la prise de décisions fondées sur des données probantes concernant les politiques, les directives et les opérations des programmes ;
• Fournir des conseils techniques et superviser la qualité des produits livrables et s'assurer que les communications et les produits de travail qui sont partagés à l'extérieur répondent aux normes de CHAI ;
• Identifier et développer des champs d'action à moyen terme pour répondre aux besoins d’assistance technique du gouvernement Burkinabais sur le moyen terme. Au besoin, travailler avec bailleurs de fonds de CHAI pour collecter des fonds afin de répondre à ces besoins ;
• Poursuivre les possibilités de collaboration avec d'autres équipes de CHAI, en aidant à construire une communauté de pratique transversale au sein du pays, de la région et de l'organisation ;
• Autres tâches potentielles assignées par le superviseur

Qualifications

Le/La gestionnaire de programme doit parler couramment le français et avoir d'excellentes compétences en matière de relations et de communication. Il doit être capable de travailler de manière indépendante et avoir un fort engagement pour l'excellence.

 

• Master avec au moins 7 ans d'expérience dans un environnement exigeant du secteur privé ou de la santé publique, comme le conseil en stratégie ou la gestion de projets techniques complexes, avec des niveaux de responsabilité et de leadership croissants
• De solides compétences en gestion et une passion pour l'encadrement et le soutien au développement des membres de l'équipe
• Des expériences passées dans le financement de la sante, les finances publiques ou privées, ou le conseil en stratégie.
• Excellentes compétences en matière de gestion des relations, y compris une expérience dans le développement et la gestion de relations gouvernementales
• Autodidacte avec une expérience confirmée dans le lancement de nouveaux projets ou initiatives et un fort esprit d’analyse
• Forte capacité à établir un consensus entre des groupes multipartites divers
• Capacité à gérer plusieurs tâches simultanément et à établir des priorités dans des environnements distants
• Capacité à travailler dans un environnement rapide et multiculturel, à être efficace et réfléchi dans des situations de forte pression
• Excellentes compétences en matière d'organisation et de gestion, notamment en ce qui concerne la gestion du temps et la gestion de projets
• Solides compétences quantitatives, de présentation et de rédaction, y compris une bonne maîtrise de MS Excel, PowerPoint et Word
• Une solide éthique de travail, l'humilité, l'intégrité et le dévouement à la mission de la CHAI
• Maîtrise du français requise

 

[ENGLISH BELOW]

 

About the Organization:

 

Founded in 2002 by President William J. Clinton, the Clinton Health Access Initiative (CHAI) is a global health organization committed to strengthening integrated health systems around the world and expanding access to care and treatment for HIV/AIDS, malaria and other illnesses. Based on the premise that business-oriented strategy can facilitate solutions to global health challenges, CHAI acts as a catalyst to mobilize new resources and optimize the impact of these resources to save lives, via improved organization of commodity markets and more effective local management. CHAI does not operate stand-alone programs, nor does it build parallel health systems. Rather, CHAI works at the invitation and in support of governments. We focus on large-scale impact and have secured lower pricing agreements for treatment options in more than 70 countries, including cutting the costs of Viral Load laboratory tests by 50% in South Africa. CHAI's teams are working side-by-side with over 30 governments to tackle many of the largest barriers to effective health care.

About the program

Through our strategy of health financing towards universal health coverage, CHAI is supporting governments to address these challenges by supporting (1) priority setting and benefits package design, (2) investment in upgrading health systems to deliver an optimized package of services, and (3) strengthening or improving domestic financing through public financial management and health financing reforms. At the request of governments, our strategy for health financing is expanding to include work in health systems and management, with a focus on building primary health care systems towards the goal of UHC. This work builds on CHAI’s experience in SRMNCH, health financing and workforce.

 

In Burkina Faso, CHAI health financing team supports the government ensure sustainability of key UHC reforms, including the free care program for women and children under 5, and to strengthen the health system with a focus on primary care. To reach greater sustainability, the government seeks to improve the ways external resources are coordinated and public funds managed for greater efficiencies and impact. In light of those priorities, CHAI support include strengthening planning and budgeting systems for greater prioritization of needs and improving resource management for improved efficiencies, from central level down to PHC level facilities. The end goal is that appropriate resources are available and used efficiently at throughout the health system all the way down to PHC facilities, leading to improved service availability and utilization, and better health for patients.

 

As part of this work, CHAI works together with the government of Burkina Faso, including at central and peripheral levels, and helps map key bottlenecks that lead to an inefficient use of domestic and external resources, designs strengthened health financing systems to address those bottlenecks, and supports the government in taking those systems to implementation. As part of its efforts, CHAI seeks to build institutional capability withing relevant government institutions and puts a strong focus on improved evidence use for decision making.

 

Role and responsibilities:

 

CHAI is seeking a Program Manager with outstanding credentials, management experience, and analytical ability to provide integrated support to the Ministry of Health (MOH) and Ministry of Finance (MOF). The Manager will be based in Ouagadougou and will interact with key stakeholders from the Government and the donor and international community in Burkina Faso. For qualified candidates, the hiring team can consider applicants at the Senior Program Manager level, which will be discussed during the interview process.

 

The Program Manager will be the key contact to the MoH and manage a team of four or five Associates/Senior Associates. They will lead all health financing workstreams and ensure successful completion, as described above, and ensure completion of high-quality deliverables. As CHAI programs are relatively new in Burkina Faso, they will also play a key role in shaping future health financing projects and in pushing forward new initiatives. On top of managing the team and of designing and leading CHAI health financing workstreams in country, the manager will provide strategic advisory to key government counterparts in health financing and based on government requests and is expected to become a trusted advisor to a different set of government stakeholders together with his or her team.

This work entails support to high-level government decision makers within various departments of the Ministry of Health and Finance, including at central, district and health facility levels, as well as strong engagement with the donor community. It is expected that the challenges faced by the government will change over time and therefore the work will be fast paced and diverse and the position requires a strong ability to adapt and to think creatively.

 

For qualified candidates, the hiring team can consider applicants at the Senior Program Manager level, which would be discussed during the interview process.

 

Responsibilities include the following:


• Manage a team of high-performing associates and senior associates with diverse work and educational backgrounds and work with HR to lead and support talent management initiatives, succession planning and provision of continuous feedback and capacity building to staff;
• Act as a key advisor to government stakeholders and support them in the design and implementation of health financing strategies. This includes improving the coordination of external resources and the management of public financing to ensure the sustainable scale up of the Ministry of Health's flagship reforms and the strengthening of health systems. Technical assistance will involve support for institutional and management systems strengthening.
• Oversee and coordinate activities across multiple work streams, including on improved donor coordination and public resource management, managing communication with CHAI global support teams, and ensuring monitoring, evaluation and reporting requirements to program donors are met;
• Support program implementation and execution of high-quality data-driven interventions and guide evidence-based decision-making regarding policies, guidelines, and program operations;
• Provide technical guidance and oversee quality of deliverables and ensure that communications and work products that are shared externally meet CHAI standards;
• Respond to government requests by defining and carrying out health financing technical assistance projects. This includes providing strategic and technical input, as well as training and quality assurance;
• Identify and develop medium-term scopes of work to address key policy issues in Burkina Faso, and potentially other countries in the West Africa region. As needed work with CHAI directors to fundraise to meet these needs;
• Pursue opportunities for collaboration with other CHAI teams, helping to build a cross-cutting community of practice within country, region and organization;
• Other potential tasks assigned by supervisor

 

Qualifications


The Program Manager must be fluent in French and have excellent relationship building and communication skills. They must be able to function independently with minimal oversight and have a strong commitment to excellence with a keen eye for detail.


• Master’s degree with at least 7 years of experience in a demanding private sector or public health environment, such as strategy consulting, or managing complex technical projects, with increasing levels of responsibility and leadership
• Fluency in both English and French required
• Strong management skills and a passion for coaching and supporting the growth of team members
• Self-starter with demonstrated experience launching new projects or initiatives
• Ability to build consensus among multi party diverse groups
• Ability to handle multiple tasks simultaneously and set priorities in remote settings
• Ability to work in a fast-paced and multicultural environment, be effective, and thoughtful in high-pressure situations
• Excellent relationship management skills, including experience building and managing government relationships
• Excellent organizational and management skills, including time management and project management
• Strong quantitative, presentation, and writing skills, including fluency in MS Excel, PowerPoint, and Word

 

 

#jobreference3 #westafrica

  #region4

Options

Sorry the Share function is not working properly at this moment. Please refresh the page and try again later.
Share on your newsfeed

Need help finding the right job?

We can recommend jobs specifically for you! Click here to get started.