Clinton Health Access Initiative

Program Manager, Malaria, Burkina Faso

Country
Burkina Faso
City
Ouagadougou
Type
Full Time
Program (Division)
Country Programs - Burkina Faso

Overview

NOTE: JD PROVIDED IN FRENCH (SCROLL TO END FOR ENGLISH VERSION) 

 

A propos de CHAI

 

Clinton Health Access Initiative, Inc. (CHAI) est une organisation mondiale de santé qui s'engage à sauver des vies et à réduire la charge de morbidité dans les pays à faible et moyens revenus, tout en renforçant les capacités des gouvernements et du secteur privé de ces pays à créer et à maintenir des systèmes de santé de haute qualité qui peuvent réussir sans son aide. Pour plus d'informations, veuillez consulter le site : http://www.clintonhealthaccess.org

 

Le programme mondial de lutte contre le paludisme de CHAI fournit un soutien technique et opérationnel direct aux pays du monde entier pour renforcer leurs programmes de lutte contre le paludisme et réduire le fardeau de cette maladie évitable et traitable. Nous aidons les gouvernements à intensifier les interventions efficaces de prévention, de diagnostic, de traitement et de surveillance, dans le but de réduire durablement le nombre de maladies et de décès liés au paludisme dans le monde à court terme et d'accélérer les progrès vers l'élimination du paludisme, à long terme.

 

Aperçu du programme

 

CHAI a récemment commencé à apporter son soutien au ministère de la santé du Burkina Faso par le biais du programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) et a passé ses premiers mois à améliorer sa compréhension des forces et faiblesses du programme de lutte contre le paludisme, du système de santé en général et de l'engagement des partenaires et des bailleurs. Grâce à une série d'évaluations techniques et opérationnelles, CHAI a identifié et priorisé des domaines d’interventions à fort impact et faisabilité. CHAI s'est tout d'abord concentré sur le renforcement du rapportage et de l'analyse des données et de la surveillance des maladies, notamment en élaborant un plan d'intégration des rapports des établissements de santé privés, des agents de santé communautaires ainsi que des données entomologiques et d'intervention. CHAI continuera à travailler avec le PNLP et les principales parties prenantes au Burkina Faso pour étendre son soutien à une couverture efficace de la prévention et de la prise en charge des cas de haute qualité et adaptée au contexte, ainsi qu'aux interventions de lutte antivectorielle au niveau national, périphérique et communautaire.

 

Sur base de ces besoins prioritaires identifiés, CHAI est à la recherche d’une personne motivée pour coordonner le travail de renforcement des systèmes d’information, d’analyse et d’utilisation des données de routine, et faciliter la planification stratégique basée sur les données pour un meilleur contrôle du paludisme au Burkina Faso.

 

Aperçu du poste

Sous la supervision de la directrice de pays du Burkina Faso, le chargé de programme paludisme aidera à définir la stratégie globale de CHAI en matière de contrôle du paludisme pour le pays, participera à l'élaboration de plans opérationnels et à l'identification continue des possibilités pour CHAI d'apporter une valeur ajoutée au PNLP afin de maximiser son impact. Ceci est une opportunité unique de faire partie d'un nouveau projet pour mettre en place un programme ciblé de lutte contre le paludisme, dans un pays ayant des besoins importants en matière de santé publique.

 

Le candidat retenu soutiendra les aspects opérationnels et programmatiques du travail de CHAI sur le paludisme au Burkina Faso, agira comme un partenaire de confiance auprès des responsables du Ministère de la Santé et ses partenaires et facilitera la participation des équipes techniques régionales de CHAI. L’ambition principale est de réduire la mortalité et la morbidité liées au paludisme. Il/elle devra être une personne très engagée pour obtenir des résultats, avoir les compétences nécessaires pour gérer les relations avec les partenaires, ainsi que la patience et l'optimisme, même face à des défis de taille.

 

CHAI accorde une grande importance aux qualités personnelles, notamment l'ingéniosité, la ténacité, l'indépendance, la patience, l'humilité et une solide éthique du travail. Le poste sera basé au sein du PNLP du Burkina Faso, et interagira avec les principaux acteurs du gouvernement, des bailleurs et la communauté internationale au Burkina Faso. Il n'est pas nécessaire que le candidat ait une expérience préalable dans le domaine du paludisme ou des programmes de santé, mais il doit être une personne capable de résoudre des problèmes difficiles dans des contextes complexes. Il/elle doit avoir une bonne maîtrise du français, une bonne connaissance de l’anglais et avoir d'excellentes aptitudes à établir des relations et à communiquer. Il/elle doit également être capable de fonctionner de manière indépendante avec un minimum de supervision au sein d'un nouveau bureau où tout n’est pas encore structuré et organisé et avoir un sens fort axé sur l'excellence et un sens aigu du détail.

 

Responsibilities

 

  • En étroite collaboration avec le PNLP du Burkina Faso, ainsi que l’ensemble des équipes de CHAI, fournir un soutien opérationnel et technique au ministère de la santé et au PNLP afin d'accroître la couverture de la prise en charge des cas et de lutte antivectorielle de haute qualité. Travaillant quotidiennement avec le personnel du gouvernement pour :
    • Catalyser les améliorations essentielles dans les systèmes de surveillance et l'analyse et l’utilisation des données de routine du paludisme
    • Concevoir et mettre en œuvre les améliorations nécessaires aux systèmes des données de surveillance et de routine, notamment en élaborant des lignes directrices pour garantir la qualité de la collecte et de la communication des données. Il faudra former le personnel aux nouvelles approches, en introduisant de nouveaux outils d'analyse ou de visualisation et en assurant un examen régulier des données
    • Encourager une culture de collecte et d’usage des données comme base soutenue d'informations pour comprendre les facteurs de transmission du paludisme et l'impact des programmes de lutte contre le paludisme, ainsi que pour réagir et/ou ajuster le cap plus rapidement
    • Élaborer et exécuter des plans et des politiques stratégiques et opérationnels fondés sur des données probantes
    • Identifier, documenter et diffuser les enseignements tirés
    • Soutenir la stratification opérationnelle et la sélection d'outils pour des interventions adaptées au contexte
    • Élaborer de nouvelles propositions de financement en collaboration avec les gouvernements nationaux
    • Soutenir le PNLP afin de rationaliser les processus de planification financière, de décaissement et de suivi pour réduire les obstacles à la mise en œuvre
    • Identifier les principaux obstacles à la gestion financière des objectifs programmatiques et travailler avec les partenaires financiers et le gouvernement pour concevoir des solutions ciblées pour les surmonter
  • Identifier continuellement de nouvelles opportunités avec le PNLP pour que CHAI apporte une valeur ajoutée et maximise son impact
  • Coordonner les efforts avec les partenaires de lutte contre le paludisme, identifier et établir des partenariats supplémentaires, le cas échéant
  • Élaborer des plans de travail annuels clairs pour le programme paludisme de CHAI et en assurer l’exécution afin d’atteindre les résultats escomptés
  • Suivre et évaluer les activités du programme et appliquer une réflexion stratégique et critique pour s'adapter en fonction des besoins
  • Superviser la gestion financière du programme paludisme de CHAI y compris la planification et la gestion du budget
  • Faire preuve de leadership et superviser les membres du programme paludisme de CHAI ainsi que la gestion du recrutement et des ressources humaines
  • Développer des supports de communication et représenter CHAI lors de forums publics et de réunions de partenaires
  • En étroite coordination avec les autres équipes de CHAI, rédiger des rapports trimestriels sur l'état d'avancement des activités du programme paludisme de CHAI au Burkina Faso à l'intention des bailleurs de fonds et la hiérarchie interne
  • Tous autres tâches assignées par la directrice pays

Qualifications

 

  • Maîtrise dans un domaine pertinent (en santé publique, en master en gestion des affaires ou similaire) de préférence ; ou baccalauréat avec au moins 5 ans d'expérience professionnelle avec une prise de responsabilité et de leadership graduelle
  • Expérience de la planification et de l'exécution de programmes ou de projets complexes avec des résultats vérifiables
  • Expérience dans le développement de stratégies, la planification et la mise en œuvre de projets
  • Expérience de travail et de communication avec des agents de l’état et des organisations multilatérales, de préférence en Afrique
  • Compétences exceptionnelles en matière de réflexion stratégique, de résolution de problèmes, de constitution d'équipes et de relations interpersonnelles.
  • Capacité à naviguer les processus complexes gouvernementaux
  • Capacité à influencer favorablement les processus décisionnels de manière diplomatique et collaborative
  • Capacité à travailler de manière indépendante (gérer plusieurs tâches simultanément, établir des priorités, déléguer et travailler de manière autonome)
  • Capacité à être efficace dans des situations de forte pression et à travailler dans un environnement multiculturel à un rythme dynamique
  • Capacité à être patient et à atteindre une efficacité et un haut impact avec des ressources humaines et financières limitées
  • Mentor, rôle modèle avec un esprit d’équipe qui exige un rendement maximal de lui/elle-même et de toute l'équipe
  • Compétences exceptionnelles en matière de communication interpersonnelle, écrite et verbale, et une capacité à établir des relations professionnelles avec les principales parties prenantes, à négocier et à parvenir à un consensus
  • Volonté et capacité de voyager selon les besoins (principalement à l’intérieure du pays)
  • Bonne maîtrise du français (lu, écrit, parlé) indispensable et une bonne connaissance de l’anglais
  • Capacité et volonté de vivre et de travailler dans des pays à haut risque
  • Éthique de travail rigoureuse, humilité, intégrité, crédibilité, flexibilité et dévouement à la mission de CHAI

Avantages

  • Connaissance du paludisme ou d'autres maladies infectieuses
  • Expérience de vie ou de travail au Burkina Faso

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Overview:

 

The Clinton Health Access Initiative, Inc. (CHAI) is a global health organization committed to saving lives and reducing the burden of disease in low-and middle-income countries, while strengthening the capabilities of governments and the private sector in those countries to create and sustain high-quality health systems that can succeed without our assistance. For more information, please visit: http://www.clintonhealthaccess.org.

 

CHAI’s global malaria program provides direct technical and operational support to countries around the globe to strengthen their malaria programs and reduce the burden of this preventable, treatable disease. We support governments to scale up effective interventions for prevention, diagnosis, treatment, and surveillance, with the goals of sustainably reducing the number of malaria-related illnesses and deaths worldwide in the short-term and accelerating progress towards malaria elimination in the long term.

 

Program Overview


CHAI recently initiated support to the Ministry of Health (MOH) in Burkina Faso through its National Malaria Control Program (NMCP) and has spent its initial months seeking to understand the strengths and areas for improvement within the malaria program, the broader health system, and the partner and donor engagement with it. Through a set of technical and operational assessments, CHAI has identified potential areas of work and prioritized them based on impact and feasibility. CHAI’s initial focus has been on strengthening data reporting, data analysis, and disease surveillance, including devising a plan for integrating reporting of private health facilities, community health workers as well as entomological and intervention data. CHAI will continue to engage with the NMCP and key stakeholders in Burkina Faso to expand support for effective coverage of high-quality, context-appropriate prevention and case management and vector control intervention at national, sub-national and community levels.


Building on these identified priority support, CHAI is now seeking a highly motivated individual to oversee CHAI’s Malaria portfolio in Burkina Faso.

 

Position Overview


Reporting to the Burkina Faso Country Manager, the Malaria Program Manager will help shape CHAI’s overall malaria strategy for the country, develop clear operational plans for execution, and continually identify opportunities for CHAI to add value and maximize impact. This is an exciting opportunity to be part of a new, start-up effort to build up a targeted, impact-driven CHAI malaria program in a country with significant public health needs.

 

The successful candidate will manage all operational and programmatic aspects of CHAI’s Burkina malaria work, act as a trusted partner to government health officials and partners and facilitate the involvement of CHAI’s regional technical teams in execution of high-impact programs designed to reduce malaria mortality and morbidity. S/he will have deep personal commitment to producing results, the skills to navigate political situations, and patience and optimism even in the face of daunting challenges.

 

CHAI places great value on relevant personal qualities including resourcefulness, tenacity, independence, patience, humility, and strong work ethic. This position will be based in Burkina Faso. The Program Manager does not need to have prior experience in malaria or health programs but should be an individual skilled at solving difficult problems in complex settings. S/he must be fluent in French and English and have excellent relationship building and communication skills. S/he must also be able to function independently with minimal oversight and have a strong commitment to excellence with a keen eye for detail.

 

Responsibilities

  • In close coordination with the Burkina Faso Malaria Program Manager, provide operational and technical support to the MOH and National Malaria Control Program in order to increase coverage of high-quality case management and vector control, including working with government staff on a daily basis to:
    • Catalyze critical improvements in government-owned surveillance systems and routine data analysis and response
    • Design and implementation of routine surveillance and data system improvements including developing guidelines to ensure quality data collection and reporting; training staff on the new approaches, introducing new analytic or visualization tools and ensuring regular data review
    • Foster a data culture and create sustained demand for information to understand the drivers of malaria transmission and impact of malaria programs as well as to respond and/or adjust course more rapidly
    • Develop and execute evidence-based strategic and operational plans and policies
    • Identify, document and disseminate lessons learned
    • Support operational stratification and tool selection for context-appropriate interventions
    • Develop new funding proposals in collaboration with national governments
    • Support national malaria programs to streamline financial planning, disbursement, and tracking processes to reduce impediments to implementation
    • Identify key financial management impediments to programmatic goals and work with donors and country governments to devise targeted solutions to address them
  • Continually identify new opportunities together with the NMCP for CHAI to add value and maximize impact
  • Coordinate efforts with malaria partners, and identify and establish additional partnerships as appropriate
  • Develop clear annual country work plans and ensure strong execution of the country program to make sure that CHAI achieves intended results
  • Monitor and evaluate program activities and apply strategic and critical thinking to adjust as necessary depending on needs
  • Oversee the financial management of the country program, including budget planning and management
  • Demonstrate leadership and directly manage all members of the country malaria team, managing recruitment and human resources
  • Develop compelling communication materials and represent CHAI at public forums and partner meetings
  • In close coordination with CHAI’s malaria global team, draft quarterly country progress reports for donors and internal leadership
  • Any other tasks assigned by the Country Manager

Qualifications

  • Master's Degree (Public Health, Business Administration or related field) strongly preferred; or Bachelor’s degree with at 5 years of work experience with increasing levels of responsibility and leadership
  • Experience planning and executing complex programs or projects with verifiable results
  • Experience in strategy development, planning, and project implementation
  • Experience working and communicating with government officials and multilateral organizations, preferably in Africa
  • Exceptional strategic thinking, problem-solving, team building and interpersonal skills
  • Comfortable in peer relationships with senior managers and leadership at the Ministry of Health, including civil servants
  • Ability to navigate complex government processes
  • Ability to favorably influence decision making processes in a diplomatic and collaborative manner
  • Ability to work independently without extensive structural or operational support (handle multiple tasks simultaneously, set priorities, delegate, and work independently)
  • Ability to be effective in high-pressure situations and work in a fast-paced, multicultural environment
  • Ability be patient and to achieve maximum efficiency and impact with limited human and financial resources
  • Strong mentor, manager, role model and team player who demands 100% performance from self and entire team
  • Excellent business-oriented oral and written communication skills
  • Willingness and ability to travel as needed (mainly in-country)
  • Fluency in English and French language, both written and oral
  • Ability and willingness to live and work in high-risk countries

Advantages

  • Knowledge of malaria or other global infectious diseases
  • Experience living or working in Burkina Faso

#jobreference3 #westafrica

  #region4

Options

Sorry the Share function is not working properly at this moment. Please refresh the page and try again later.
Share on your newsfeed

Need help finding the right job?

We can recommend jobs specifically for you! Click here to get started.